Fraicheur du café :

comment l’obtenir ?

Un bon café, autrement dit un café frais n’est pas évident à obtenir. Elle dépend de plusieurs facteurs pas toujours bien identifiés de tous. Date de récolte, saisonnalité ou encore torréfaction :  tout savoir sur la fraicheur d’un café en grain.

Cafe arabica

Qu’est-ce qu’un café frais ?

L’expression « café fraîchement torréfié » est connue de tous, mais encore faut-il bien la comprendre. On parle en effet de café frais lorsque celui-ci dispose de qualités gustatives optimales : acidité, rondeur, notes de fruits (rouges ou confits) … Et sans fraicheur, aucune chance que ces caractéristiques soient respectées.

On parle ainsi de café frais lorsque celui-ci est torréfié dans les dernières semaines. Attention cependant, cette période peut varier de 2 à 5 semaines selon les cafés, certains ayant besoin de dégazer pour éviter un mauvais goût.

Un fruit à l’origine du café

Pour bien comprendre ce qui fait le goût du café, et donc sa fraicheur, il faut revenir à ses origines.
Le café provient d’un fruit : la cerise de caféier. Avant d’être torréfié, le grain de café est vert et est contenu au sein de ce fruit.
La cerise de caféier est composée de plusieurs couches, chacune va ainsi protéger le grain de café, puis être éliminée progressivement afin de conserver uniquement le grain vert.

Le café : une saisonnalité à respecter

La saisonnalité est un aspect très important pour la fraicheur d’un café. En effet, partant du fait que le café est un fruit, il est soumis à des périodes de récoltes précises, et donc à une saisonnalité.

Selon les pays producteurs, on compte entre une et deux récoltes par an, répandues sur une période de quelques mois.  Par exemple, au Pérou les récoltes sont étalées entre juin et septembre, alors qu’au Brésil, elles débutent en avril.  Il existe ainsi un véritable calendrier des récoltes du café à suivre, selon chaque pays.

Pour facilement comprendre cette saisonnalité dans le café, il suffit de se placer entre les tropiques du cancer et du capricorne : au Nord de l’équateur, les cafés seront généralement cultivés de novembre à mars tandis qu’au Sud, ce sera plutôt entre mai et septembre

Bien conserver la fraicheur du café

Se pose alors la question : combien de temps un café reste-t ’il frais ? Après la récolte, la fraicheur d’un café dure plusieurs mois, et parfois jusqu’à une année. Il est possible d’atteindre 18 mois pour certains cafés éthiopiens de grande qualité, s’ils ont été soigneusement conservés, mais jamais plus.

Ces cafés doivent ensuite être emballés soigneusement après leur torréfaction. Cette étape est capitale afin de conserver toutes les qualités et arômes du café durant le transport, du producteur jusqu’au consommateur.

Fraicheur du cafe Myspresso

La fraicheur des cafés Myspresso

Myspresso importe des cafés tous les 6 mois et nous proposons 2 gammes de cafés, dans le but de respecter au mieux cette saisonnalité, et de bien suivre les saisons de récolte. Cueillies manuellement, les cerises de café sélectionnées sont uniquement celles arrivées à maturité.

Nos cafés sont torréfiés et distribués dans les 2 à 5 semaines pour conserver au mieux la fraîcheur du café.

Découvrez aussi :